Fiche pour identifier les véroniques

Pascale Martin poursuit ses fiches d’identification cette semaine pour nous permettre de découvrir les véroniques du Loiret. Vous y trouverez tous les caractères discriminants pour parvenir à une identification certaine.

  • Veronica persica (véronique de Perse)

– Fleurs bleues solitaires à l’aisselle des feuilles,
– Pétales inférieurs presque blancs,
– Lobes des capsules divergents, environ 2 fois
plus larges que longs, fortement échancrée
– Style dépassant l’échancrure,
– Pédicelles plus longs que les feuilles.

Veronica persica (véronique de Perse)

Veronica persica (véronique de Perse)

  • Veronica hederifolia (véronique à feuilles de lierre)

– Feuilles d’1 vert clair, à contours suborbiculaire, un peu épaisses,
– Fleurs d’un bleu pâle, petites, solitaires,
– Pédicelles plus courts que les feuilles,
– Calice à lobes ovales, aigus, ciliés,
– Capsule subglobulaire, plus large que haute,
glabre, ne dépassant pas le calice.

Veronica hederifolia (véronique à feuilles de lierre)

Veronica hederifolia (véronique à feuilles de lierre)

  • Veronica filiformis (filiforme)

– Plante radicante, poussant en gazon, pubescente,
– Feuilles vert clair, orbiculaires à réniformes,
– Fleurs d’un bleu très pâle à blanchâtres, petites, à l’aisselle des feuilles,
– Pédicelles beaucoup plus longs que les feuilles,
– Capsules rarement développées,
– Style dépassant l’échancrure.

  • Veronica agrestis (véronique agreste)

– Plante pubescente, prostrée,
– Feuilles crénelées courtement pétiolées, ovales en cœur,
– Fleurs d’1 bleu très pâle à blanchâtres, solitaires à l’aisselle des feuilles,
– Pétale inférieur blanc dépassant à peine le calice,
– Capsule fortement échancrée, velue, un peu plus large que haute
à poils tous glanduleux,
– style égalant ou dépassant peu l’échancrure de la capsule.

Veronica agrestis (véronique agreste)

Veronica agrestis (véronique agreste)

  • Veronica polita (véronique luisante)

– Voisine de V.agrestis, plante d’un vert foncé,
– Feuilles plus régulièrement dentées-crénelées,
les inférieures plus larges que longues,
– Fleurs bleu vif,
– Calice largement ovales se recouvrant souvent près de la base,
– Capsule couverte de poils courts et de poils longs glanduleux,
– Capsule à échancrure peu profonde, non réticulée.

Veronica polita (véronique luisante)

Veronica polita (véronique luisante)

  • Veronica acinifolia (véronique à feuilles de calament)

– Feuilles petites ovales-elliptiques à peine crénelées,
– Fleurs bleu foncé, à pétale inférieur blanchâtre,
en longues grappes terminales lâches bractéolées,
– Corolle dépassant peu le calice,
– Capsule dépassant peu le calice, ciliée-glanduleuse, plus large que haute,
échancrée jusqu’au milieu en 2 lobes orbiculaires séparés par 1 sinus très aigus,
– Style ne dépassant pas l’échancrure.

Veronica acinifolia (véronique à feuilles de calament)

Veronica acinifolia (véronique à feuilles de calament)

  • Veronica triphyllos (véronique trifoliée)

– Feuilles d’un vert sombre, palmatiséquées à 3-7 lobes spatulés ou oblongs,
– Fleurs bleu vif, en grappes terminales lâches et feuillées,
– Corolle plus courte que le calice,
– Capsule réniforme, poilue glanduleuse, plus courte que le calice,
– Style dépassant peu l’échancrure de la capsule.

Veronica triphyllos (véronique trifoliée)

Veronica triphyllos (véronique trifoliée)

 

This entry was posted in Fiches de taxon. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Spamcheck Enabled)